Ecole du débutant, cours collectif - téléchargement gratuit - la relation cheval cavalier
 
170téléchargements
L'agenda du cheval : du loisir à la compétition, tous les événements équestres
 
FAIL (the browser should render some flash content, not this).
Pour le geste juste
et l'économie des gestes
Pour le geste juste
et l'économie des gestes

contrôle des bases de l´équitation

 



Triptyque de croisillons : du copie collé !

Les chevaux et les cavaliers changent mais les attitudes sont identiques.


Le travail sur le plat est cohérent
Au pas... au trot... au galop.... la position est symétrique, le regard devant soi, les pieds parallèles et le cheval disponible à son cavalier... la démonstration à l'obstacle est facilité.

Une bonne position sur le plat, c'est juste deux petites modifications à l'obstacle :

  1. avancer légèrement les épaules en avant ( l'assiette ne change pas)
  2. poser les mains sur l'encolure au niveau du collier de martingale et bloquer momentanément l'articulation des coudes lorsque le buste est au dessus et parallèle à l'encolure. De cette manière, le corps du cavalier ne bascule ni à droite, ni à gauche du cheval. Défaut très dommageable dans les combinaisons ou lignes. Le seul mouvement de l'articulation des coudes offre le lien, c'est la raison pour laquelle il ne faut JAMAIS la bloquer ou la fixer : la fixer est par définition déjà la bloquer ! Dans ces conditions, tous les cavaliers sont doués jusqu'à 1,20 m sur des parcours bien construits et un cheval « monovitesse ». Si la position est déterminante, elle n'est pas non plus garante de la dynamique et du dressage du cheval !

La photo de droite montre la force du poney gagné au fil du déroulement du parcours et son tempérament. La jeune fille se jette un peu en avant au lieu de temporiser par une assiette en place comme la photo de gauche le montre. Le pédagogue au fil des progressions doit être critique et encourager. Ce n'est pas accepter par tous les élèves mais c'est à ces conditions qu'un être vivant apprend.