logo : La relation cheval cavalier

Lettre à mon Cheval par Adeline Cancre

La relation cheval cavalier

Les mots soulignés dans le texte ci-dessous sont des liens Internet. Si vous cliquez dessus, ils vous mèneront à des informations complémentaires.

 

1. QUEL MOIS !

« Je suis pour le moins plus que jamais partagée au sujet de la France. D’un côté, je suis des professionnels souriants rejoindre Rio et de merveilleux gagnants en ce début de Meeting de Deauville. » C’était mes premières phrases de la « Lettre à mon cheval » du mois dernier, car je pressentais le meilleur à l’observation de cette VIDEO (retrouvée ouf).

 

En fait, je connais peu cette équipe de CCE, mais les quelques personnes et cavaliers avec lesquels j’ai eu la chance d’échanger à l’occasion de mes tours de France, m’avaient laissés présager derrière ces petits sourires une force en or. Bon, je l’ai pensé, mais eux ils l’ont fait, c’est toute la différence ! BRAVO.

1000 fois BRAVO car je suis sûre que vous tenez l’os entre vos dents depuis assez longtemps pour continuer à défendre votre discipline comme personne. En ce sens, il doit y avoir d’autres remises en cause de la FFE. La première, il faut quand même le rappeler, faisait suite à votre mini révolution, à laquelle Serge Lecomte avait si justement répondu pour le haut niveau et les paliers intermédiaires (hors centres et formations équestres). Cela confirme que le changement en France est le plus souvent gagné avec force et convictions !

 


 

« LA BELLE AFFAIRE », ce n’est pas le mois.
Profitons bien de ces moments magistraux, mais rendez-vous le mois prochain !

 

Après le rêve s’est poursuivi, certainement « aidé » par cette série de cauchemars, compétences et investissements incontestables. Je veux dire par là que les journées semblaient pour le moins animées d’un flot ininterrompu de faits à surmonter, et donc sans nécéssité de se les imaginer ! Toujours BRAVO, notamment à Philippe Rozier qui a su revenir à ce niveau et à Philippe Guerdat qui a su adapter sa casquette : quelle Casquette ! On a parlé de la DTN, Sophie Dubourg, forcement aussi. Félicitations à tous.

Mes plus affectueuses pensées vont à Pénélope. Dans cette chute, j’ai simplement vu les limites associant confiance, harmonie avec son cheval et fluidité (vitesse) maximale d’un enchaînement de sauts d’obstacles. Je n’avais jamais pensé voir cela un jour !

Ce merveilleux couple me semble simplement avoir dépassé la vitesse de fluidité du planer avec possible reprise d’équilibre au sol. Vous avez franchi le mur du son du Saut d’obstacles ! Cette qualité d'équitation, ces sensations d’harmonie, de rythme, doivent être jouissives, mais c’est trop, ça finit par basculer car le pied du cheval ne retrouve plus le sol de manière horizontale…

Après la seconde manche, quand tu dis avoir mal monté, c’était tout simplement MAGISTRAL ! Tu l’auras la plus belle des médailles… en attendant bonne récupération musculaire, simple petit repos temporaire avant ta prochaine tempête de victoires.

 

Côté média, Equidia mérite aussi sa médaille. A suivre, de manière non assidue en parallèle des réseaux sociaux, c’était PARFAIT ! Bon, la deuxième manche a été tellement vite adjugée, que je n’ai vu aucun français en direct. Excellent pour les émotions et le cœur !

Kamel Boudra encadré des meilleurs, c'était également MAGISTRAL. Le nombre de 3 est excellent, ça évite la sortie de tirades ridicules. Vous savez les moments de silence, c’est bien ! Ils permettent d’assimiler, de penser, d’attendre les prochains commentaires. Trop, à suivre les réseaux sociaux, ça semble saouler !

 

Merci également au Brésil. D’une certaine manière, ce n’est pas la première fois que ce pays nous apporte le meilleur. Je pense plus particulièrement à l’empreinte de Nelson Pessoa laissée sur l’équitation française de saut d’obstacles des années 70/90, mais aussi à la pédagogie plus largement. Bon sang, un chien ne fait pas des chats ! Ecouter son fils confirme l’essentiel, l’équilibre sur les pieds et la fixité à cheval : critique tout aussi professionnelle et sympathique que directe. Le cocktail idéal de fidélisation et de développement de clientèle....

 

Côté courses, le meeting de Deauville a aussi tenu ces promesses quoique beaucoup de groupes se sont joués en comité restreint, face il faut bien le dire le plus souvent à des champions extraordinaires. S’annoncent déjà les joutes de septembre et le premier week-end d’octobre, le Prix de l’Arc de Triomphe 2016.

Soulignons la belle initiative du 27 août, la « Journée du Bien-être et de la Reconversion du Cheval de course » organisé par l’association « Au delà des pistes » dont la présidente est Aliette Forien, éleveur et propirétaire également de chevaux de sport. Retour sur cette journée, CLIQUEZ ICI

MERCI A TOUS..

 

Le mois prochain sera l'heure de la dernière newsletter. Après, je me consacrerai à ma famille, à mes amis et bien sûr à l’Agenda du Cheval, avant mon départ le 6 janvier vers Lisbonne.

Une activité en parallèle à l’Agenda du Cheval prend forme, un nouveau site internet AdelineaLisbonne.com. Objectif minimum, déplacer mes amis pour quelques jours de farniente et de culture. Objectif maximum, le proposer au monde entier et plus particulièrement à l’Europe ! Je retourne à mon savoir-faire " Autre Que Cheval " avec la sérénité d’avoir fait tout ce que je pouvais pour la filière équine. Encore merci aux personnes qui m’ont aidées dans cette approche bénévole.

 

TRES IMPORTANT

Ce départ au Portugal va occasionner des changements pour une correcte animation du site agendaducheval.com via les réseaux sociaux. Dans l'intérêt de tout le travail déjà effectué, je convie quelques personnes à prendre le relais en France. L'approche est bénévole, mais vos vacances à Lisbonne garanties !

Les personnes intéressées peuvent me contacter en mp sur ma page Facebook Adeline Cancre

Vous pourriez aussi vous occuper de la vente d'espaces publicitaires (formation gratuite), cette fois-ci, investissement bien rémunéré, car l'association La relation cheval cavalier et moi-même ne souhaitont que le développement de la filière et "l'enrichissement" des professionnels qui y consacrent leurs vies...

Imaginons-nous à plusieurs, car la progression de agendaducheval.com est belle et sans limite :

 

 

2. Quelle bonne idée !

par Patrick Laperdrix extrait de www.jourdegalop.com

 

« Les Jeux Olympiques de Rio sont terminés et deux des faits marquants, côté français, ont été les médailles d’or de l’équipe de France de saut d’obstacles et de concours complet. Fait rare, les héros tricolores ont fait à deux reprises (une fois pour le C.S.O. et une fois pour le complet) la Une du quotidien sportif L’Équipe. Le cheval a fait les grands titres de la presse… mais, une fois de plus, les courses sont passées totalement au travers. Seuls deux sujets semblent avoir brièvement intéressé les médias généralistes : les ventes d’août et la tragique disparition de Gold Fun à l’occasion du "Maurice de Gheest" (Gr1)...

 

[AC : Tant que France Galop aura une communication de village pour le meeting international de Deauville, il ne faudra pas s’étonner du comportement des médias !]

 

La clé, ce sont les Jeux Olympiques.

Si les courses veulent revenir dans la lumière et être considérées par le grand public comme un sport, elles doivent trouver un moyen de faire leur entrée aux J.O. Si nous y parvenons, nous  apporterons une réponse ferme, définitive et mondiale à tous nos problèmes d’image – en une fois ! Mais comment faire ? Il semble compliqué que chaque pays soit représenté par un cheval.

Le programme, pour les meilleurs chevaux, est balisé et l’on imagine mal l’entourage de La Cressonnière ou de Postponed déplacer son joyau à Rio, plutôt que de préparer à domicile leur grand objectif de l’automne, l’"Arc".

 

En fait, le seul modèle viable pour que les courses soient représentées aux J.O., c’est celui du Shergar Cup, cette compétition entre jockeys organisée chaque année à Ascot. Les pays ne seront donc pas représentés par les chevaux, mais par les jockeys. Chaque pays désignera son meilleur représentant (Pierre-Charles Boudotpour la France, Frankie Dettori pour l’Italie,

Christophe Soumillon pour la Belgique, Mike Smith pour les États- Unis, etc.) et ces

jockeys s’affronteront dans six épreuves variées, comme lors du Shergar Cup.

Les règles en matière de monte et de médication seront celles du pays organisateur, qui fournira aussi les chevaux en motivant les propriétaires locaux. Cela n’a rien d’impossible : outre l’honneur de participer à ces handicaps si médiatisés, les propriétaires sont payés jusqu’à la dixième place dans le Shergar Cup. Avec des courses à handicaps et des montes tirées au sort, chaque athlète (jockey) partira sur un pied d’égalité.

 

Le Shergar Cup aux J.O., sur l’hippodrome de Longchamp, en 2024 !

Récemment, dans l’interview qu’il a livrée à Jour de Galop, Pierre-Charles Boudot nous disait que les jockeys n’étaient pas reconnus comme des sportifs. Si cette Shergar Cup Olympique parvient à se mettre en place, les jockeys monteront donc sur un podium et recevront une médaille, au même titre qu’un Teddy Riner. Cela peut faire évoluer, dans le bon sens, l’image des courses. Paris est toujours en lice pour organiser les J.O. de 2024. Imaginons un peu qu’une journée de semaine à Longchamp se transforme en Shergar Cup Olympique... Ce serait grandiose !

 

Le Shergar Cup aux J.O. à Longchamp en 2024 : mode d’emploi !

Organisé début août à Ascot, le Shergar Cup compte six handicaps sur des distances et pour des catégories d’âge différentes : Dash (1.000m, 3ans+), Stayers (3.200m, 4ans+), Challenge (2.400m, 4ans+), Mile (1.600m, 4ans+), Classic (2.000m, 3ans), Sprint (1.200m, 3ans). Quatre équipes de jockeys s’affrontent : Grande-Bretagne/Irlande (casaque verte), Europe (bleue), Reste du monde (jaune) et Femmes (rose). L’équipe gagnante, à l’issue des six courses, est celle qui a marqué le plus de points, selon le barème suivant : 15 points pour une victoire, 10 points pour une deuxième place, puis 7 points, 5 points, et 3 points au cinquième.

 

 

3. BLOG - articles

Pour accéder au BLOG : cliquez ICI

 

 

 

4. Aides pédagogiques 

Les mots soulignés dans le texte ci-dessous sont des liens Internet.
Si vous cliquez dessus, ils vous mèneront aux informations complémentaires.

 

Développper l’association "La relation cheval cavalier" fût l’occasion de rédiger de nombreux écrits :

 

L’origine de l’association, La modélisation de l’équitation en 18 apprentissages : « Pour le cavalier en recherche de perfectionnement dans l’intention de situer l’origine de ses problématiques ».

 

Une AIDE PEDAGOGIQUE gratuite

 

Le contrôle des fondamentaux « classiques » chez le débutant :

- 2 à 3 cours particuliers (1/2 h)

- 6 cours collectifs (1 h) – Téléchargement gratuit

 

 

5. Recommandés par « La relation cheval cavalier » (++)

Les mots soulignés dans le texte ci-dessous sont des liens Internet.
Si vous cliquez dessus, ils vous mèneront aux informations complémentaires.

 

Stages recommandés « avec cheval et exceptionnellement sans »

EQUESTRIAN COLLEGE, choisissez un référent de qualité et rencontrez-le régulièrement.

 

Stages recommandés « sans cheval »

Voici notre sélection de CENTRES EQUESTRES RECOMMANDES

 

Rappelez-vous toujours que de tenir à cheval est (très, trop) facile, mais que la pratique de l’équitation est une démarche d’écoute, d’ajustements de position et de répétitions JUSTES à organiser avec des personnes compétentes. Ce sont les raisons pour lesquelles il est important de choisir un centre équestre ou/et un enseignant en considérant une somme de critères, qui vous feront progresser grâce aux préliminaires de contrôle d’une position neutre (condition hautement facilitatrice pour découvrir l'indépendance des aides : vous obtenez en 10 minutes, ce dont on vous torture depuis 10 ans). Leurs explications et exercices seront simples (ce qui permet de comprendre et d'assimiler le cheminement), structurants et adaptés à votre niveau. Mais les inforations données pour l’ajustement de LA position seront déterminantes. Cela pourrait sembler une perte de temps pour certains, mais La position reste INCONTOURNABLE pour progresser…

 

 

Chevaux et poneys à vendre

C’est l’Homme qui fait le Cheval donc, si vous cherchez un cheval ou un poney à acheter, il semble profitable de contacter directement les valorisateurs de chevaux et poneys. Ces hommes et femmes sont sympas, pas forcement de véritables commerçants, mais des travailleurs qui savent de quoi ils parlent, c’est l’essentiel lorsque l’on souhaite investir.

 

 


Cette newsletter est une Tribune ouverte à tous, et sur tous les sujets, pour l’intérêt du Cheval et de ses passionnés. Pour me transmettre vos idées, cliquez ICI

 

 



La relation cheval cavalier